Project Description

Régénérant et délicieux : comment faire votre ghee

ghee & ayurvéda

  • Vata
  • Pitta
  • Kapha

En cas d’hypercholestérolémie ou d’obésité, consommez le ghee avec modération

Le ghee est sacré et on lui attribue la capacité d’atténuer le mauvais karma.
Susruta Samhita, Su. 45:83

Le ghee est une matière grasse exceptionnelle : ses bénéfices nutritionnels, ses propriétés médicinales mais aussi son goût et la saveur qu’il confère aux plats avec lesquels il est cuisiné, font de cet aliment un indispensable de la cuisine, mais aussi de votre “pharmacie culinaire”.

Non seulement son point de fumée élevé (environ 250°C) permet une cuisson plus saine, mais une étude a démontré son effet bénéfique sur le cholestérol-LDL. (Il reste néanmoins à consommer avec précaution en cas d’hypercholestérolémie ou d’obésité).

Le ghee concentre toutes les qualités et composantes du lait, y compris les antibiotiques, les hormones, les pesticides, le stress vécu par les animaux etc… Pour cette raison, n’utilisez que du beurre biologique, et préférez le beurre artisanal provenant d’animaux dont vous savez qu’ils ont été bien traités (ce qui aujourd’hui se révèle extrêmement rare).

La méthode présentée ci-dessous n’est pas la méthode traditionnelle, (qui utilise une sorte de lait caillé pour faire le ghee), néanmoins elle donne de bons résultats et a le mérite d’être accessible à tous.

Ingrédients et matériel  :

  • 1 plaquette de beurre DOUX, biologique
  • 1 cuillère à café de riz basmati blanc
  • un bocal de conservation en verre, stérilisé

Instructions :

  • Faites fondre dans une casserole une plaquette de beurre et jetez-y le riz
  • Faites bouillir à feu moyen sans couvrir.
  • Des dépôts se forment dans le fond de la casserole, et une mousse sur le dessus du beurre fondu. le ghee en formation émet une délicieuse odeur de popcorn. Selon la puissance de votre feu, la cuisson du ghee peut prendre 15 à 20 minutes, mais lorsque les grains de riz prennent une couleur légèrement marron, votre ghee est prêt.
  • Arrêtez le feu immédiatement et laissez le ghee tiédir légèrement
  • Hors du feu, ôtez toute la mousse flottant en surface, et pour éliminer tous les dépôts solides, les impuretés, et les grains de riz, filtrez le ghee à travers une étamine ou un filtre très fin (par exemple filtre à café en nylon) et versez-le dans le bocal stérile.

Un ghee trop chauffé prend une teinte sombre et a un goût corsé. La couleur du ghee est plutôt celle de l’or.

Le ghee doit être conservé hors du réfrigérateur, à température ambiante, faute de quoi il rancirait. N’utilisez jamais de cuillère humide pour vous servir, et évitez d’introduire toute trace d’humidité dans votre pot de ghee, ce qui permettrait le développement de bactéries et le gâcherait. Un ghee qui rancit est un ghee qui a été mal préparé, ou mal conservé.

photo : © Ruslan Olinchuk